Actualité

Webinaire UNESCO Guerlain Des Femmes pour les Abeilles : apprendre des apicultrices dans les réserves de biosphère

Le Programme de l’UNESCO sur l’Homme et la Biosphère (MAB) et Guerlain coopèrent pour former et soutenir 50 femmes apicultrices dans le Réseau mondial de réserves de biosphère, afin de maintenir et développer leur savoir-faire dans 25 réserves de biosphère. Ce programme de 5 ans fait partie du partenariat initié entre l’UNESCO-MAB et LVMH. Les objectifs du Programme MAB, qui célèbre son 50e anniversaire cette année, sont de réconcilier la conservation de la biodiversité avec son utilisation durable et de promouvoir des pratiques durables associant des dimensions écologiques, sociales et économiques.
Suivez ici le webinaire en direct le 20 mai 2021 a 10h00 UTC (12h00 en France, GMT+2) ou en VOD après l'évènement.

Le partenariat entre le Programme UNESCO-MAB et Guerlain se concentre sur trois points principaux :

  • la formation croisée des apicultrices dans les réserves de biosphère qui partagent ainsi leurs connaissances et leurs pratiques,
  • la création d’un réseau de soutien scientifique et technique des apicultrices pour leur assurer des activités durables et économiquement favorables, et
  • l’analyse et la mesure des bénéfices de la pollinisation dans les écosystèmes locaux.

Ce programme de 5 ans avec Guerlain est mis en œuvre conjointement avec les Comités nationaux du MAB, les gestionnaires des réserves de biosphère et les communautés locales. Le programme comporte également  une coopération avec l’Initiative Internationale sur les Pollinisateurs (initiative conjointe de la Convention sur la diversité biologique (CDB) et de la FAO) ainsi qu’avec la Commission Européenne (Direction Générale Environnement) pour coordonner les initiatives existantes sur l’apiculture.

Le programme UNESCO x Guerlain des Femmes pour les Abeilles se concentre spécifiquement sur les pratiques locales dans les réserves de biosphère. En cela il évite l’importation d’essaims ou de reines vers les réserves de biosphère (par exemple des essaims d’abeilles domestiques européennes) ou le développement de grands ruchers, qui pourraient présenter un risque de compétition pour les autres espèces locales d’abeilles et pour les pollinisateurs sauvages, ainsi qu’un risque de propagation des maladies.

En cette journées mondiale des abeilles, un webinaire présente les valeurs et l’approche du Programme UNESCO-MAB pour réconcilier les êtres humains avec le reste du vivant.

Des études de faisabilités ont été réalisées dans 3 réserves de biosphère (Tonle Sap au Cambodge, Xishuangbanna en Chine et Kafa en Éthiopie). Le webinaire présente Mme Xiaoyue Li, chercheur ayant effectué cette études dans la Réserve de biosphère de Xishuangbanna. Elle s’intéresse à des questions sur les pratiques apicoles utilisant des races et espèces locales d’abeilles, sur l’état et les tendances des populations d’abeilles autochtones et sur les impacts du changement climatique sur la production apicole, mais aussi sur les opportunités et les défis que le programme Des Femmes pour les Abeilles peut apporter dans chaque réserve de biosphère, en particulier par rapport à la conservation des abeilles et des pollinisateurs.

Mme Xiaoyue Li échange également avec deux apicultrices slovènes de la Réserve de Biosphère de Kozjansko & Obsotelje, Mme Patricija Vrenko et Mme Ivana Kovačević, qui font partie du réseau UNESCO d’apicultrices. Mme Vrenko et Mme Kovačević partagent leur expérience et leurs points de vue locaux ainsi que leurs attentes du programme. Mme Hien T. Ngo, de la FAO et auparavant directrice de l’unité d’appui technique de l’évaluation de l’IPBES sur la pollinisation et les pollinisateurs, partage aussi sa vision sur les questions posées.

Les questions-clé traitées dans le webinaire comprennent :

Pourquoi la pollinisation est-elle importante ? Quel est le rôle joué par les abeilles dans la pollinisation ? Comment le programme Des Femmes pour les Abeilles peut aider à affronter les défis liés au déclin des pollinisateurs ? Comment les pratiques apicoles sont-elles insérées dans une approche paysage ? Comment les communautés locales perçoivent-elles les impacts du changement climatique sur la production ? Quel est le rôle des femmes dans l’apiculture ? Comment le développement d’activités apicoles peut-il aussi favoriser la conservation des populations d’abeilles locales ?

  • Message vidéo de Shamila Nair-Bedouelle (en anglais)
    Sous-Directrice générale pour les Sciences exactes et naturelles de l’UNESCO sur le programme des Femmes pour les Abeilles

 

  • Mots de bienvenue par S. Exc. Madame Metka Ipavic
    Ambassadrice-Déléguée de Slovénie
  • Message de Cécile Lochard
    Directrice Développement Durable, Guerlain
  • Pourquoi la pollinisation est-elle importante ?
    Hien T. Ngo, FAO
  • Points de vue de deux apicultrices de la Réserve de biosphère de Kozjansko & Obsotelje  
    Patricija Vrenko et Ivana Kovačević
  • Aperçu des pratiques apicoles dans la Réserve de biosphère de Xishuangbanna, Chine
    Xiaoyue Li