Histoire

Simone Fisher, la jeune allemande du Laboratoire de Libreville

Je suis Simone Fisher, je réside en Allemagne plus précisément à Berlin. Je suis étudiante en écologie et planification de ville. Je travaille avec l’UNESCO comme formatrice en développement durable. En participant à l’atelier d’initiation à la prospective « Laboratoires du Nouveau Monde, Libreville, ville pacifique et durable, à l’horizon 2050 » je me suis rendue compte que ce sont les mêmes thèmes qui sont développés autant en Afrique qu’en Europe. En Allemagne, nous pensons que l’Afrique est différente de l’Europe, tout comme en Afrique les gens pensent que l’Europe est différente de l’Afrique.

Je souhaite que dans le futur les jeunes d’Allemagne et les jeunes de l’Afrique centrale, notamment du Gabon puissent travailler ensemble. Ceci favorisera un brassage de cultures entre les deux nations où chacune pourra apprendre de la culture de l’autre. L’atelier d’initiation à la prospective a été une très belle expérience pour moi. Il m’a permis de découvrir ce beau pays qu’est le Gabon. Aussi, il m’a permis d’avoir de nouveaux des amis.

Par ailleurs, je recommande à la Mairie de Libreville de financer les voyages des jeunes gabonais pour que ces derniers puissent découvrir d’autres pays de l’Afrique et pourquoi pas dans le monde, car il paraît que beaucoup n’ont jamais voyagé.