Histoire

De jeunes champion.ne.s créent leur propre Observatoire sur l'antiracisme et l'antidiscrimination

© Illustration originale par les étudiants de l'IES Professeur Dominguez Ortiz de Guadalajara, Espagne

Plus de 100 étudiants de l'école IES Professor Dominguez Ortiz se sont engagés à créer un Observatoire de l'égalité et de la coexistence intitulé « J'ai un rêve » (Yo tengo un sueño). Ils ont participé à une édition spéciale de la Série de Master Class contre le racisme et la discrimination organisée avec le soutien de la Délégation permanente de l'Espagne auprès de l'UNESCO et de l'Observatorio Español del Racismo y la Xenofobia et du Secrétariat d'État aux Migrations. Celle-ci s’est  tenue à Guadalajara (Espagne) le 19 mars 2021 dans le cadre de la semaine de célébration de la Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale (21 mars).

Cet Observatoire scolaire travaillera en collaboration avec l'Observatorio Español del Racismo y la Xenofobia. Les élèves seront invités à organiser des formations dans leurs écoles sur la manière d'identifier les discours de haine liés au sexe, à l'origine ethnique, à l'identité et à l'orientation sexuelle. Afin d’encourager la participation et la formation continue d'autres étudiants, l'Observatoire créera des vidéos qui seront partagées pour donner des conseils sur l'identification des discours de haine dans leur environnement et sur les réseaux sociaux. Dans l'une de ces vidéos, les étudiants communiqueront les adresses électroniques et physiques utiles pour permettre de signaler des cas de discrimination, qui seront ensuite discutés et traités par les membres de l'Observatoire lors de leurs réunions mensuelles.  

Cette édition spéciale a été ouverte par Gabriela Ramos (Sous-directrice générale pour les sciences sociales et humaines de l'UNESCO), S.E. M. Juan Andrés Perello Rodriguez (Ambassadeur d'Espagne auprès de l'UNESCO), et Hana Jalloul Muro (Secrétaire d'État aux migrations, Espagne), et a été modérée par Carmen Girón Tomás. Les discussions ont aussi été animées par la professeure Eva Martínez Ambite, ainsi que par Alberto Martínez Centenera, Raffaella Corrales Grande et Virginia Castro Gonzalo, expert.e.s en droits LGBT. Les thèmes abordés ont été variés, allant de l'intersectionnalité, du changement des mentalités, de la lutte contre la discrimination dans l'espace public, du racisme aux stéréotypes dans les médias.

En ces temps de résurgence mondiale des phénomènes discriminatoires, notamment sur les réseaux sociaux, cette Master Class a offert une occasion unique de sensibiliser les élèves de 14 à 18 ans sur ces questions.  

***

Les Master Classes contre le racisme et les discriminations servent d'espaces de dialogue et de forums d'apprentissage par les pairs pour les jeunes participants, avec la participation d'experts, de personnes ressources et de personnalités invitées. L'objectif est de discuter ouvertement des tabous qui rongent la fibre sociale et morale des sociétés et de fournir aux jeunes les clés et les outils pour comprendre les concepts et les preuves scientifiques permettant de décrypter les attitudes et les comportements racistes. Elle propose également des modèles inspirants pour donner aux participants les moyens d'agir à leur niveau dans la lutte contre le racisme et les discriminations.

La série s'inscrit dans le cadre de la feuille de route antiraciste que l'UNESCO élabore actuellement et qui comprend un projet d'analyse visant à renforcer les cadres institutionnels et juridiques contre le racisme et les discriminations, des actions positives dans les secteurs public et privé et une formation à la lutte contre les préjugés.

Chaque édition s'achève par l'adoption par les jeunes participants d'une série d'engagements pour concevoir et mener leurs propres activités locales.

En collaboration avec les villes membres de la Coalition internationale des villes inclusives et durables - ICCAR, des Master Classes ont été planifiées et organisées dans toutes les régions tout au long de 2020-2021.