Article

Appel de l’UNESCO et de ses partenaires sur le risque du trafic illicite des biens culturels ukrainiens

Ancient greek colony Olbia on the banks of the Southern Bug River in Ukraine

En période de conflit armé, les mesures de protection du patrimoine culturel doivent être renforcées, notamment dans le cadre de la Convention de l’UNESCO de 1970 contre le trafic illicite des biens culturels. L’UNESCO, UNIDROIT, l’ONUDC, INTERPOL, l’OMD et la CINOA appellent les professionnels et le public impliqués dans le commerce des biens culturels à s’abstenir d’acquérir ou de participer à l’importation, l’exportation ou le transfert de propriété de biens culturels lorsqu'ils ont des motifs raisonnables de penser que les biens concernés ont été volés, aliénés illicitement, qu’ils proviennent de fouilles clandestines, ou qu’ils ont été exportés illicitement de l’Ukraine.

 

  • * Institut international pour l’unification du droit privé (UNIDROIT)
  • Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC)
  • Organisation mondiale des douanes (OMD)
  • Confédération Internationale des Négociants en Œuvres d’Art (CINOA)